Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Images photos plongee Avec ses images aériennes, terrestres et sous-marines de voyages, le but de ce site est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore et la beauté des paysages. Ces photos ne sont pas toutes «techniquement» parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !Photography and scuba diving in the Indian and Atlantic Ocean.

Requin marteau halicorne (Sphyrna lewini) au récif de la Zélée à Mayotte

GILDAS(;)o

Le banc de la Zélée est un site de plongée sous marine ou la rencontre avec des requins est très fréquente ! Pendant cette plongée à - 40 m et un peu plus près de la surface, un banc de 17 spécimens  a été rencontré.

Des plongeurs rencontrent fréquemment des bancs de marteaux sur les récifs à l’extérieur du lagon de Mayotte entre septembre et novembre.

2009-11-28 Requin marteau (2)zz 

 

 

La famille des Sphyrnidae regroupe les 9 espèces de Requins-marteaux, nommés ainsi du fait de la forme de leur tête en T, rappelant une masse. Cette forme lui donne une meilleure vision, tant au niveau champ visuel qu'au niveau vision stéréoscopique

2009-11-28 Requins marteau 

 

Classification :

Règne: Animalia,   Embranchement: Chordata,  Classe: Chondrichthyes

Sous-classe: Elasmobranchii,   Super-ordre: Euselachii

Ordre: Carcharhiniformes,  Famille: Sphyrnidae (Gill, 1872)

2009-11-28 Requin marteau (3)zz 

 

BIOLOGIE

Vision grand angle chez les requins-marteaux (© NOUVELOBS.COM | 27.11.2009 )

L’idée est populaire mais n’avait pas été scientifiquement testée: la tête plate et allongée des requins-marteaux, perpendiculaire au reste du corps, leur permettrait d’avoir une meilleure vision que les autres requins. La chercheuse américaine Michelle McComb (Florida Atlantic University) était très sceptique et pensait plutôt que les yeux situés aux deux extrémités de la tête aplatie privaient ces requins d’une vision binoculaire.

 

Avec son équipe, Michelle McComb est allée à la pêche aux requins-marteaux, collectant plusieurs espèces, du requin-marteau halicorne à la tête très aplatie, au requin-marteau tiburo, à la tête plus courte. Une fois transportés jusqu’à un bassin, ces poissons ont été soumis à des tests de vision pour mesurer le champ visuel de chaque œil.

 

Et là, surprise: l’œil du requin-marteau halicorne a un champ visuel de 182 degrés, le tiburo de 176 degrés, contre 172 degrés et 159 degrés pour deux espèces de requins au nez pointus (requin nez noir et requin citron). Mieux, les champs visuels des yeux des requins-marteaux se recoupent davantage que ceux des ‘nez pointus’, malgré la distance qui les sépare. Plus la tête est large, plus la zone de superposition est grande: elle est ainsi de 48 degrés pour le requin-marteau planeur (dont la tête aplatie mesure jusqu’à 50% de sa taille).

 

Après cette visite chez l’ophtalmologiste, le bilan est très clair pour les requins-marteaux: ils ont une excellente vision stéréoscopique, donc une très bonne évaluation des distances. Ils ont même la possibilité de voir en même temps au-dessus et en-dessous d’eux! Ces capacités visuelles expliquent sans doute en partie l’évolution de ces étonnants requins.

 

Ces travaux sont publiés dans le Journal of Experimental Biology.

(©Cécile Dumas  Sciences-et-Avenir.com 27/11/09)

Commentaires