Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Images photos plongee Avec ses images aériennes, terrestres et sous-marines de voyages, le but de ce site est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore et la beauté des paysages. Ces photos ne sont pas toutes «techniquement» parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !Photography and scuba diving in the Indian and Atlantic Ocean.

Noddi brun (Anous stolidus) oiseau pélagique à Mayotte

GILDAS(;)o

2010-03-05 Nodi brun (3)

En anglais : Brown Noddy

Appartient à l’ordre des  Charadriiformes et à la famille des Laridés.

2010-03-05 Nodi brun (2) 

Biométrie : Taille : 38 à 40 cm   Envergure : 77-85 cm    Poids : 160-205 gr

2010-03-05 Nodi brun (6) 

Le noddi brun plonge rarement sous l'eau comme le font les sternes, mais s'y pose parfois pour se nourrir ou se reposer. Surtout actif le jour, il frôle les vagues à la recherche de nourriture. Il en traverse parfois la crête écumeuse mais reste d'ordinaire juste au-dessus de la surface des flots. Là, il prélève les petits poissons et les calmars chassés des profondeurs par les grands poissons prédateurs comme les thons. Il peut aussi voler sur place avant de piquer sur une proie. Le noddi pêche souvent en groupe comptant jusqu'à un millier d'individus ou plus. Contrairement à la plupart des sternes, il emmagasine de la nourriture dans le jabot. Cela lui permet ainsi de couvrir plus de distance et d'effectuer moins d'allées et venues pour nourrir son jeune.  

 

Commun à Mayotte, on le rencontre fréquemment sur des reposoirs : bouée, morceau de bois à la dérive. Il n'hésite pas à se poser sur un bateau de passage et n'est pas farouche. Le spécimen des photos s’est posé sur le bateau de plongée, le soir, dans la passe en S.

 

Plus d’infos sur : http://www.oiseaux.net/oiseaux/noddi.brun.html

 

(©Voir le livre : Guide Naturaliste : Les oiseaux de Mayotte par M.CLEMENT, P. de GRISSAC et R.ROLLAND)

Commentaires