Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Images photos plongee Avec ses images aériennes, terrestres et sous-marines de voyages, le but de ce site est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore et la beauté des paysages. Ces photos ne sont pas toutes «techniquement» parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !Photography and scuba diving in the Indian and Atlantic Ocean.

Grande planaire rayée : Prostheceraeus vittatus (Plathelminthes - Vers plats)

Yvon Gildas(;)o

planaire Prostheceraeus vittatus

Photos prises en plongée sur les fonds sous marins de l’ile du petit Veizit (Golfe du Morbihan) par – 15 m de profondeur

 

planaire Prostheceraeus vittatus (2)

Distribution : Cet animal couvre une zone géographique allant de la Manche à l'Atlantique en passant par la Méditerranée pour les côtes françaises. On le retrouve de la Scandinavie jusqu'en Méditerranée orientale.

planaire Prostheceraeus vittatus (3)

© Texte tiré du site ; DORIS qui est l’acronyme de : Données d'Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatiques.   http://doris.ffessm.fr/

 

 

Grande planaire rayée : White flatworm (GB), Platelminto blanco (E), Weibe Bandplanarie  Clef d'identification : Corps plat allongé avec 2 cornes à l’avant

Corps blanc couvert de liserés noirs ou foncés

Pas de branchies, Pas d'anus

planaire Prostheceraeus vittatus (4)

 Biotope : Ces vers colonisent les pierres des fonds rocheux envasés de 5 à 50 m.

 Description : Cet animal est extrêmement plat, long de quelques cm (2 à 5 cm) de couleur blanche et couvert de lignes noires ou foncées. L’avant de l’animal est muni d’organes olfactifs ressemblant à des cornes. La ligne noire centrale est interrompue avant les cornes par une ocelle.

Il glisse sur le sol avec élégance à l’aide de cils vibratiles.

Une musculature simplifiée joue un rôle important dans le mouvement typiquement « glissé » de ces vers.

Ils n’ont pas d’anus et éliminent une partie de leurs rejets grâce à la diffusion par osmose.

La pseudo bouche est sur la face ventrale.

On évitera le contact à cause de la finesse du corps qui le rend très fragile et facilement déchirable.

 

© La fiche descriptive complète sur le magnifique site de DORIS :

http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=438

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires