Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Images photos plongee Avec ses images aériennes, terrestres et sous-marines de voyages, le but de ce site est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore et la beauté des paysages. Ces photos ne sont pas toutes «techniquement» parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !Photography and scuba diving in the Indian and Atlantic Ocean.

Centre d'océanographie des Baléares; les méduses prolifèrent en hiver

Yvon Gildas(;)o

27328meduse

Méduses : elles prolifèrent aussi en hiver

©http://www.maxisciences.com/m%E9duse/meduses-elles-proliferent-aussi-en-hiver_art11104.html

 

 

 

Si c’est surtout en été, lors des baignades en bord de mer qu’on se préoccupe des méduses, celles-ci sont présentes tout au long de l’année. Selon une étude du Centre d'océanographie des Baléares, les méduses seraient même de plus en plus nombreuses, et ce même dans des eaux normalement trop froides pour elles.

 

Une étude compilant 50 ans d’analyses et de données confirme bel et bien que les méduses se font de plus en plus nombreuses et de plus en plus grandes et ce, même en période hivernale.

"Depuis 2002, les méduses sont de plus en plus fréquentes en hiver dans le nord-est de l’Atlantique, elles ont tendance à apparaître plus tôt et à passer plus de temps de leur cycle annuel là-bas", rapporte María Luz Fernández de Puelles, co-auteur de l’étude. En effet, les hivers plus chauds autorisent des espèces comme la méduse Pelagia noctiluca à proliférer le long des côtes dans des zones où la nourriture est plus abondante.

 

Sciences et avenir rapporte ainsi que des Pelagia noctiluca adultes ont été observées en Méditerranée. Leur nombre est surprenant car ces proliférations ont habituellement une fréquence de 12 ans mais "depuis 1998, ces périodes sont devenues plus courtes et plus fréquentes", explique la scientifique.

 

Les explications à ce phénomène sont la surpêche et les effets hydroclimatiques du réchauffement de la mer. De plus, ces méduses ayant une vie de longue durée, en mangeant une grande quantité de larves, elles modifient en profondeur l’ensemble de l’écosystème marin.

Commentaires