Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Images photos plongee Avec ses images aériennes, terrestres et sous-marines de voyages, le but de ce site est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore et la beauté des paysages. Ces photos ne sont pas toutes «techniquement» parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !Photography and scuba diving in the Indian and Atlantic Ocean.

Caméléon endémique de Mayotte (Furcifer polleni)

Y. GILDAS(;)o

2010-04-23 caméléon (Furcifer polleni) (4)

Furcifer polleni Peters, 1873  Nom vernaculaire : Caméléon de Mayotte (Français)

Classification :

Règne : Animalia     Embranchement : Chordata   Classe : Reptilia

Ordre : Squamata        Famille : Chamaeleonidae

2010-04-23 caméléon (Furcifer polleni) (3) 

Seule espèce endémique à Mayotte, le caméléon (Furcifer polleni),  mal-aimé des autochtones, de couleur verte avec des lèvres blanches, se caractérise par son aptitude au mimétisme, à l'indépendance de ses yeux, à ses pattes à deux doigts et à sa langue projetable.

Taille d'environ 15 à 20 cm

 2010-04-23 caméléon (Furcifer polleni) (5)

Les caméléons vivent dans toute l’Afrique à l’exception des régions les plus arides du Sahara et sur plusieurs îles voisines (Fernando Poo, les îles Canaries, les Comores,

Madagascar, l’île Maurice, Pemba, la Réunion, les Seychelles, Socotra et Zanzibar)

2010-04-23 caméléon (Furcifer polleni) (6) 

Les Chamaeleo ont une queue plus longue que le corps.

Le groupe rassemble les trois quarts des espèces connues et correspond aux caméléons dits « caméléons vrais ». Leur queue préhensile est au moins aussi longue que leur corps. Les doigts sont réunis en pince pour saisir et les faces palmaires ont des écailles lisses permettant la traction. Leur corps est aplati latéralement. Ils sont ainsi parfaitement adaptés à la vie arboricole. Ce groupe occupe tous les milieux géographiques de la famille. La plupart des espèces sont ovipares mais certaines sont ovovivipares.

Le groupe des Furcifer rassemble les caméléons malgaches dont les hémipénis ont un apex avec pédoncules et auricules soudés tandis que le groupe Calumna comporte ceux qui n’en ont pas.

2010-04-23 caméléon (Furcifer polleni) 

La tête des caméléons est de forme pyramidale, plus large au niveau des globes oculaires et pointue vers la gueule. Le casque est la partie de la tête située derrière les yeux.

Deux crêtes osseuses (canthi laterales) se trouvent sur la tête. Elles sont habituellement recouvertes d’écailles élargies en tubercule. L’une part du casque jusqu’aux yeux, l’autre des yeux jusqu’à l’extrémité de la gueule.

Chacune de ces crêtes osseuses se divisent en plusieurs parties. Ainsi de chaque côté on a une crête rostrale (canthus rostralis), une crête orbitale (canthus supraorbitalis) et une crête latérale (canthus lateralis proprius).

 

Le corps de la plupart des caméléons est comprimé latéralement ce qui donne à ces animaux une forme elliptique.

Grâce à leurs poumons et à leurs muscles, les caméléons peuvent changer la forme de leur corps, le faisant ainsi se gonfler ou s’aplatir dorso-ventralement. En modifiant leur conformation, ils peuvent réguler leur température interne, se camoufler ou communiquer avec d’autres individus : ils s’aplanissent au maximum le matin pour augmenter leur surface corporelle afin de capter le plus d’énergie solaire possible, ils s’aplatissent derrière une branche et oscillent pour imiter le mouvement des feuilles des arbres, ils se gonflent pour menacer leurs adversaires.

 

La langue du caméléon est composée d’un muscle accélérateur annulaire qui s’insère sur un processus cartilagineux que l’on appelle la corne hyoïde

L’extrémité de la langue du caméléon est recouverte de nombreuses glandes épithéliales ainsi

que de nombreuses papilles qui adhèrent sur les irrégularités de la surface des proies tels des crochets collants

La contraction du muscle accélérateur associée au déplacement de la corne hyoïde en arrière crée une forte pression qui éjecte la langue hors de la gueule comme une catapulte. Lors de son extension, la langue est aussi longue que le corps chez la plupart des caméléons

Lorsqu’elle n’est pas utilisée, la langue repose simplement au fond de la gorge, son extrémité invaginée.

---------------------

Eléments d’informations tirés de : © Thèse Fany Junius-Bourdain Caméléons Sept 2006.doc

 

http://www.fichier-pdf.fr/2009/11/25/12tr5l8/cam%C3%A9l%C3%A9ons.pdf

Commentaires

nicolas 30/04/2010 01:35


Hello,
Je vous rend visite afin de vous montrer une créa concernant le nouveau venu en rallye Kimi Räikkönen
http://www.nicolaslizier.com/article-creation-nicolas-kimi-raikkonen-wrc-49215338.html

http://www.nicolaslizier.com/albums.html

Bonne journée
Nicolas
Graphiste


christian lemenuisiart 25/04/2010 09:17


C'est une très belle prise , ma préféré est la première . bon dimanche


Christophe 24/04/2010 17:18


Superbe caméléon. J'aime particulièrement la première photo.
Bonne journée.