Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Images photos plongee Avec ses images aériennes, terrestres et sous-marines de voyages, le but de ce site est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore et la beauté des paysages. Ces photos ne sont pas toutes «techniquement» parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage !Photography and scuba diving in the Indian and Atlantic Ocean.

Holothurie serpentiforme (Synapta maculata) à l’île Rodrigues (Océan Indien)

GILDAS
Holothurie serpentiforme (Synapta maculata) à l’île Rodrigues (Océan Indien)
Holothurie serpentiforme (Synapta maculata) à l’île Rodrigues (Océan Indien)

Photos sous-marines d’une plongée effectuée à l’anse Morouk L’holothurie serpentiforme peut atteindre les 2,50 m et son diamètre est entre 3 et 5 cm. Elle possède 15 tentacules qui lui servent à apporter à la bouche ses aliments ; algues et petits animaux. Souvent observables en groupes et entremêlées formant des « paquets de nœuds » !

Barracudas juvéniles à Rodrigues (Océan Indien)

GILDAS
Barracudas juvéniles à Rodrigues (Océan Indien)
Barracudas juvéniles à Rodrigues (Océan Indien)

Plongée effectuée à l’anse Morouk Famille des Sphyraenidae Poissons argentés au corps allongé caractérisés par deux dorsales largement espacés, de petites écailles, une tête pointue possédant une grande bouche et de longues dents affûtées. Prédateurs voraces de petits poissons. La plupart des espèces vivent en bancs dans la journée. Les juvéniles fréquentent les estuaires. Les vieux adultes peuvent être solitaires.

Poisson Pierre (Synancée) à l’île Rodrigues (océan Indien)

GILDAS
Poisson Pierre (Synancée) à l’île Rodrigues (océan Indien)
Poisson Pierre (Synancée) à l’île Rodrigues (océan Indien)

Famille des Scorpaenidae Le poisson pierre est le poisson le plus venimeux au monde ! Ses glandes à venin se trouvent à la base des rayons des nageoires dorsales. Sa piqûre est extrêmement douloureuse et peut entraîner la mort en quelques minutes ! Les rayons peuvent percer la combinaison en néoprène du plongeur. Il ne fuit pas devant le plongeur et est très indolent Il est très difficile de repérer ce poisson à cause de son camouflage. La surface de son corps est irrégulièrement recouverte d’excroissances de peau et de verrucosités. La coloration est très variable mais elle est adaptée à l’environnement....

Plongée à l’île Maurice

GILDAS
Plongée à l’île Maurice
Plongée à l’île Maurice

Plongée effectuée au large de Flic en Flac sur le site de « l’aquarium » Langouste Crevette danseuse étoilée protégée sous un oursin -------------- Astérie Nardoa galathea Porcelaine carte ----------------------- Phyllis Poisson clown Poisson trompette

Murène tatouée à l’île Maurice

GILDAS
Murène tatouée à l’île Maurice
Murène tatouée à l’île Maurice

Plongée effectuée au large de Flic en Flac sur le site de « l’aquarium » Murène tatouée (Siderea grisea - famille des Muraenidae) Le jour, seule sa tête émerge de son abri et la nuit elle le quitte pour chasser. Mange des crustacés ou des poissons endormis. Taille relativement modeste (environ 40 cm)

Anguille serpent maculée de l’île Maurice

GILDAS
Anguille serpent maculée de l’île Maurice
Anguille serpent maculée de l’île Maurice

Plongée effectuée au large de Flic en Flac sur le site de « l’aquarium » Famille des ophichthidés L’anguille serpent maculée peut atteindre les 1m à l’age adulte. On la trouve généralement sur les fonds sablonneux et les platiers récifaux. La tête est dotée d’appendices nasaux orientés obliquement vers le bas et en forme de tubes. A ne pas confondre avec les serpents de mer, qui eux, sont venimeux !

Hétérocongres tachetés (Anguilles asperges) à Mayotte

GILDAS
Hétérocongres tachetés (Anguilles asperges) à Mayotte
Hétérocongres tachetés (Anguilles asperges) à Mayotte

Cette espèce est la seule des vertébrés, qui ait évolué vers un mode de vie « sédentaire » Ce mode de vie unique sur des fonds sableux peut concentrer des colonies de plus de 5000 individus et occuper des surfaces de plusieurs centaines de m2. Chaque hétérocongre vit seul dans un fourreau sableux. Le corps est ployé en forme de point d’interrogation et émerge au ¾, la tête est dirigée à contre courant. Ils happent le plancton en suspension dans le courant. Selon les espèces la taille peut atteindre 30 à 100 cm. A l’approche du plongeur les hétérocongres se replient intégralement dans leurs fourreaux...

1 2 > >>